Fil d’information et d’appui
au secteur chorégraphique
Covid-19

Afin de faire face à la situation de crise sanitaire liée à la propagation du Coronavirus Covid-19 et à ses conséquences, le CN D propose un fil d’information et d’appui au secteur chorégraphique.

Depuis le 16 mars le gouvernement, les différents ministères et les organisations socio-professionnelles ont annoncé un certain nombre de mesures et d’aides.
 

Mesures de soutien aux entreprises

Face à l’impact de la crise sanitaire sur leur activité, les différentes entreprises du secteur chorégraphique (compagnies de danse, lieux de diffusion, écoles de danse sous forme associative, autoentrepreneurs…) peuvent bénéficier d’un certain nombre de mesures de soutien : reports et délais de paiement de cotisations ainsi que d’échéances sociales et fiscales, aides…
+ d’infos fiche Mesures de soutien
+ d’infos sur economie.gouv.fr
+ d’infos sur audiens.org
+ d’infos sur cmb-santé.fr

La Banque publique d’investissement (Bpifrance) a rédigé un guide des mesures à mettre en œuvre face aux premières difficultés et mis en place un plan de soutien d’urgence aux entreprises, qui propose une extension de ses garanties et un réaménagement de ses crédits.

Un formulaire de demande en ligne, ainsi qu’un numéro vert +33 (0) 969 370 240 ont été créés pour faciliter l’accès à l’information et orienter les entrepreneurs.
voir le guide
voir le formulaire
 

Droit du travail

Dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé
Le ministère du Travail a annoncé le 16 mars la mise en place d’un dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé. La loi d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid 19, publiée le 23 mars 2020, autorise le gouvernement à prendre, par la voie d’ordonnance, toute mesure ayant pour objet « de limiter les ruptures des contrats de travail et d'atténuer les effets de la baisse d'activité, en facilitant et en renforçant le recours à l'activité partielle pour toutes les entreprises ».
Ces ordonnances n’ont pas encore été publiées.

Quel est aujourd’hui ce dispositif d’activité partielle et qui peut
en bénéficier ?
+ d’infos fiche Activité partielle
 

Arrêt de travail simplifié pour les travailleurs contraints de garder leur(s) enfant(s)
Un dispositif exceptionnel a été mis en place par le gouvernement via un décret du 9 mars 2020, permettant aux travailleurs ne pouvant pas télétravailler de disposer d’un arrêt de travail simplifié pour pouvoir garder leur(s) enfant(s) dont les établissements d’accueil sont fermés.
+ d’infos fiche Arrêt de travail


Force majeure
Face à l'épidémie de Covid-19, le secteur de la culture se retrouve confronté à de nombreuses annulations de spectacles. Peut-on retenir la force majeure dans ces situations ?
Pour rappel, la notion de force majeure renvoie à la survenance d'un évènement extérieur, imprévisible lors de la conclusion du contrat et irrésistible dans ses effets, empêchant l'un des contractants d'exécuter son obligation, sans que sa responsabilité ne puisse être recherchée. S'il est probable que le caractère imprévisible soit retenu pour les contrats conclus avant le 30 janvier 2020, date à laquelle l'OMS a qualifié l'épidémie de Covid-19 "d'urgence sanitaire publique de portée internationale", rien ne permet d'affirmer que le caractère irrésistible de l'épidémie soit reconnu…
+ d’infos fiche cas de force majeure

Le ministère du Travail a mis en ligne une FAQ pour les entreprises et les salariés, présentant les actions à mettre en œuvre pour limiter la propagation de la maladie et fournissant également des précisions sur la prise de RTT, Congés, mise en œuvre du travail à temps partiel
+ d’infos
 

FAQ Pôle Emploi
Pôle Emploi met en place une FAQ actualisée en permanence pour répondre aux questions des demandeurs d’emploi et des entreprises dans ce contexte de crise.
+ d’infos
 

Mesures spécifiques de soutien au secteur culturel et au spectacle vivant

Sont annoncées des aides d’urgence pour les structures, un soutien spécifique pour les artistes-auteurs, des mesures spécifiques en faveur des intermittents et une co-solidarité financière pour les opérateurs et structures financées par l'État.
+ d’infos
 

Mesures spécifiques pour les intermittents
Jeudi 19 mars, le ministère de la Culture et le ministère du Travail ont annoncé des mesures exceptionnelles de soutien aux intermittents et salariés du secteur culturel. Ces mesures prévoient la neutralisation de la période courant du 15 mars à la fin de la période de confinement de la population.
+ d’infos
 

Mesures de solidarité

Audiens
Audiens renforce ses aides en faveur des professionnels de la culture et propose une d’aide ponctuelle exceptionnelle pour les artistes et techniciens intermittents du spectacle.
À partir du 20 mars 2020, mise en place d’un formulaire de demande d’aide ponctuelle exceptionnelle, allégé, qui sera traité en priorité pour les artistes et techniciens intermittents du spectacle confrontés à des annulations de cachets ou de jours de travail.
Cette aide est accessible à ceux qui rencontrent des difficultés sociales et/ou financières importantes, et qui ont eu plus de 5 jours ou cachets annulés au cours d’un mois civil.
voir formulaire


CMB
Le CMB met en place une cellule de soutien et d’appui psychosocial le 23 mars 2020.
Cette cellule, constituée de médecins, psychologues du travail et assistantes sociales, a vocation à traiter les questions liées à la situation psychosociale des personnes au regard de leur situation de travail.
+ d’infos

contact
covid-psychosocial@cmb.asso.fr
 

Onda
L'Onda prévoit de maintenir le versement de ses aides financières aux structures assurant le paiement des contrats de cession aux compagnies impactées par des annulations ou des reports.
+ d’infos


SACD
La SACD crée un fonds de solidarité d’urgence pour les auteurs (18 mars 2020).
Les modalités et critères d’accès à ce fonds seront précisés dans les prochains jours

Connectez-vous à votre espace personnel du site sacd.fr pour formuler une demande et consulter les critères d’attribution.
+ d’infos
 

Adami

L’Adami annonce des mesures exceptionnelles en faveur des artistes : maintien de l’aide aux projets artistiques pour les projets reportés ou annulés, les aides seront versées sous condition du versement d’une indemnité aux artistes concernés.
+ d’infos
 

Santé

Durant cette période plusieurs professionnels de santé vous proposent des conseils pour maintenir votre préparation physique, ainsi que des événements en ligne.

Nicolas Brunet
Masseur-kinésithérapeute, ostéopathe, rééducateur-préparateur physique du Ballet de l’Opéra national de Paris.
sur Instagram

Ballet Biarritz Dance Living Lab
Tous les jours, des modules de gainage, de renforcement spécifique, de cardio ainsi que des topos sont proposés par l'équipe médicale du Malandain Ballet Biarritz.
sur Youtube

Le danger de la prise d’anti-inflammatoires
Les jeunes peuvent être affectés par le Coronavirus (selon le bulletin épidémiologique, au 15 mars, 6% des patients en réanimation avaient entre 15 et 44 ans) et la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, kétoprofène, diclofenac, naproxène, nabumétone...) est un facteur très aggravant pour toutes les classes d'âge.
Le recours aux anti-inflammatoires, afin de soulager douleurs, règles douloureuses, maux de tête, n'est pas rare chez les danseurs. Il est recommandé de ne pas prendre du tout d'anti-inflammatoires, d'aspirine et de cortisone pendant cette période de pandémie. Si vous pensez ne pas avoir le choix, contactez votre médecin traitant afin qu'il trouve une alternative potentielle.
De plus, la prise de paracétamol, qui ne constitue pas un facteur aggravant, peut lui, masquer une fièvre et retarder la pose du diagnostic d'infection virale.
Source : Dr Audrey Lucero, médecin du sport, Fédération française de danse, 23 mars 2020