CampingSpectacle

Marina Otero

Love Me

Marina Otero, Love Me. © Nora Lezano
Marina Otero, Love Me. © Nora Lezano

21 & 22.06.22

Les Laboratoires d’Aubervilliers
Tickets

Après Fuck Me, Marina Otero, venue de la scène alternative de Buenos Aires, change de ton : cette fois-ci, ce sera Love Me. Imaginé de concert avec le metteur en scène et dramaturge Martín Flores Cárdenas, ce spectacle voit la performeuse argentine retrouver le devant de la scène. Dans Fuck Me, elle pratiquait l’autofiction par le biais de cinq hommes en scène, à un moment où son corps– habitué aux prises de risques depuis ses débuts, dans les années 1990 – se remettait difficilement d’une opération. Cette fois-ci, pour parler d’amour, Marina Otero a fait le choix d’un dispositif sobre et d’un spectacle en constante évolution, dont le contenu est revu à chaque représentation. Assise face au public, elle y présente ses « intentions anxieuses ». Besoin de danser, amants, séparations, désir de quitter l’Argentine : l’autobiographie vient ici éclairer le travail d’un corps dont Marina Otero dit qu’elle a « parfois l’impression qu’il est possédé par un esprit maléfique ».

Marina Otero est née à Buenos Aires. Performeuse, metteuse en scène, auteure et pédagogue, elle se distingue dans des festivals internationaux avec des pièces telles que Se rappeler 30 années pour vivre 65 minutes et 200 coups de jambon Serrano, avant de présenter Fuck Me en Europe en 2021. En tant que performeuse, elle participe notamment à des créations de Pablo Rotemberg et d’Emilio García Wehbi. Elle coordonne l’atelier de création El cuerpo como obra y destino (Le corps comme œuvre et fin en soi).