Spectacle

Alessandro Sciarroni

Save the last dance
for me

Alessandro Sciarroni, Save the last dance for me © Claudia Borgia, Chiara Bruschini
Alessandro Sciarroni, Save the last dance for me © Claudia Borgia, Chiara Bruschini

12 > 13.03.22

CN D Pantin
Tickets

Comment relancer une danse sur le point de disparaître ? Lorsque le chorégraphe italien Alessandro Sciarroni s’est intéressé à la polka chinata, en 2018, seuls cinq danseurs la pratiquaient encore en Italie. Elle a pourtant traversé le XXe siècle : exécutée à l’origine uniquement par des hommes, cette danse de séduction populaire – dont l’étreinte permet progressivement de tourbillonner, genoux pliés, sans se lâcher – est née à Bologne dans les années 1900. En collaboration avec Giancarlo Stagni, maître à danser qui a retrouvé et étudié des vidéos de polka chinata vieilles d’un demi-siècle, Alessandro Sciarroni propose dans Save the last dance for me une performance virevoltante et physique de cette danse. Deux interprètes, Gianmaria Borzillo et Giovanfrancesco Giannini, l’exécutent sur une cadence techno – manière de diffuser à nouveau ces pas presque oubliés et de repousser la « dernière danse » de la polka chinata.

Formé aux arts plastiques et riche d’une longue expérience de performeur, Alessandro Sciarroni élabore depuis 2007 des pièces situées au confluent du spectacle vivant et de l’art contemporain. S’appuyant sur une base conceptuelle pour prendre une forme extrêmement organique, souvent aux limites de la résistance physique des interprètes, son travail se caractérise par sa rigueur, sa cohérence et son intensité. Impliqué dans divers projets et réseaux artistiques internationaux, Alessandro Sciarroni est invité régulièrement à présenter ses créations à travers le monde, notamment au CENTQUATRE-PARIS, dont il est artiste associé international.