Recherche

Exposés de recherche et de notation

27.02.20 — 14:00

CN D Pantin
Tickets

Pour une thèse vivante
par Claudia Triozzi

Problématisant la question de la transmission des savoirs, des expériences, des savoir-faire, cette recherche en actes qui disserte continûment sur ce qu’elle est et sur ce qu’elle produit dans une confrontation immédiate avec un public, trouve aujourd’hui sa résolution sous la forme d’un ouvrage reliant l’ensemble des matériaux qu’elle a accumulés.


Carlotta en Argentina ou la fleur sauvage : butô plasticités
par Anna Ventura

Le projet resitue l’œuvre de Carlotta Ikeda, figure emblématique du butô féminin mal connue au Japon, ses origines et son parcours depuis le départ de son pays natal, en se focalisant sur la démarche plastique de la chorégraphe abordée par sa collection de costumes de scène.


Raw, expression brute de la rage
par Laurence Saboye, Émilie Ouedraogo et Isabelle Dufau

Constatant les limites d’une approche principalement sociologique et politique du krump, comme la rareté de sa documentation, cette étude propose de l’aborder en en donnant une lecture corporelle recourant aux outils de la cinétographie, du Body Mind Centering, de l’analyse sensorielle psychocorporelle, tout en la contextualisant.
 

Et aussi à 18:00
odileduboc.com – Pour mémoire
par Françoise Michel

Lancement du site odileduboc.com, résultat d’une recherche menée avec le concours de Julie Perrin, d’Agathe Pfauwadel, César Vayssié, Valentin Bigel et Pierre Garnier. D’abord repérées, recensées et indexées, les archives de la chorégraphe Odile Duboc déposées au CN D ont fait l’objet d’une création d’une ressource numérique conçue par l’artiste César Vayssié, permettant de créer ponts, parallèles, oppositions, récurrences et résistances, et de faire apparaître des relations « horizontales et verticales » entre différents types de documents. Le site articule une partie « exposition », élaborée à partir des notions circulations et dramaturgie des espaces, à une partie « spectacles » qui permet d’accéder à des captations entières, des documents divers (dossiers d’intentions, articles critiques, notations et commentaires, affiches, photographies). Vivant et convivial, ce lieu dynamique de l’archive pour chercheurs, amateurs, pédagogues, danseurs débutants et confirmés, artistes, propose de nouvelles modalités de partage d’une mémoire artistique féconde.