Formation

Stage
De l’étude de la respiration à l’art
de respirer et de composer

Myriam Gourfink

19 & 20.10.19

CN D Lyon

Pour Myriam Gourfink, la danse est guidée par l’élasticité des mouvements respiratoires. En s’autorisant à prendre tout le temps nécessaire pour réellement sentir, le danseur comprend que le souffle, la respiration cellulaire, lui permet de transférer son poids de façon continue, de millimètre en millimètre, tout en restant complètement en équilibre. Cette danse naît de l’imbrication du temps que l’interprète s’octroie pour l’effectuer, de sa connaissance de la répartition des poids et des contrepoids pour se mouvoir sans tension, de son amplitude et de sa fluidité respiratoire.

Myriam Gourfink, danseuse et chorégraphe est née en 1968. Les techniques respiratoires du yoga fondent sa démarche. L’idée est de rechercher la nécessité intérieure qui mène au mouvement. La danse se fait lente, épaisse, dans un temps continu. Cette connaissance du mouvement et de l’espace permet de concevoir des chorégraphies sans phase d’exploration en atelier. Ayant étudié la Laban notation, elle a entrepris à partir de ce système une recherche pour formaliser son propre langage de composition. Les partitions activent sa participation. Figure de proue de la recherche chorégraphique en France, mais également invitée par de nombreux festivals internationaux, Myriam Gourfink a été artiste en résidence à l'IRCAM en 2004-2005 et au Fresnoy-studio national des arts contemporains en 2005-2006. De janvier 2008 à mars 2013, elle a dirigé le Programme de recherche et de composition chorégraphiques (PRCC) à la Fondation Royaumont. De 2012 à 2015, elle a été artiste en résidence au Forum de Blanc-Mesnil.