Carnets

La danse profonde, de la carcasse à l'extase

Édition papier

« La danse au plus profond de moi, ma danse profonde, cette nécessité personnelle, d’où vient-elle ? Et votre danse, celle qui est au plus profond de vous, d’où vient-elle ? Dans le dictionnaire, il est dit que les danses sont des pas rythmés. La danse profonde, c’est autre chose. Il y a des gens qui n’ont jamais appris des pas de danse et qui se sont éveillés du moment qu’ils se sont mis à danser. La danse profonde, ce n’est pas un système, c’est quelque chose que vous connaissez avant même de naître, c’est une chose profonde en vous. Mais vous pouvez passer toute votre vie à éviter ce que vous êtes… »

Figure majeure de la danse moderne aux États-Unis puis en France, influencé aussi bien par Mary Wigman que par Joseph Pilates, le danseur, chorégraphe et pédagogue Jerome Andrews (1908- 1992) a marqué de nombreux artistes contemporains. Entre 1968 et 1980, à l’invitation d’Arno Stern, pionnier en matière éducative, il donne des conférences sur sa conception de la danse et sa pratique pédagogique. Dans ces interventions, éditées ici pour la première fois, affleurent son humilité, sa spiritualité, sa fantaisie. On y découvre surtout la subtilité et l’exigence de sa quête, celle d’un épanouissement personnel à travers le mouvement, et son désir de libérer en chacun les possibilités d’une « danse profonde ».

 Avec des textes de : Dimitris Kraniotis, Laurent Sebillotte, Arno Stern, Christine Kono.