Les Lieux

Le CN D à Pantin 

Placé en bordure du canal de l’Ourcq, le bâtiment de l’ancien centre administratif de la ville de Pantin a été construit dans les années 1970 par l’architecte Jacques Kalisz.
Caractéristique des grands bâtiments institutionnels construits dans les périphéries parisiennes, il se présente sous la forme d’une enveloppe très découpée, totalement construite en béton brut, et d’un espace intérieur fortement dilaté grâce à l’existence d’importants volumes, de circulations généreuses organisées autour d’un atrium central.
Respectant la vision de Le Corbusier, constatant que « l’architecture est le jeu savant, correct et magnifique des volumes assemblés dans la lumière... », les deux architectes de la réhabilitation Antoinette Robain et Claire Guieysse se sont emparées de cette ossature colossale et ont été chargées de rénover les espaces et de les adapter aux besoins du Centre national de la danse. Pour cette reconversion, elles reçoivent le Prix de l’Équerre d’argent – considéré comme le Goncourt de l’architecture – l’année de son ouverture en 2004.
Doté de treize studios de danse dont trois peuvent recevoir du public, d’une Médiathèque, d’une Cinémathèque, d’une salle de projection, de plusieurs salles de conférence, de réunion, de montage, d’un rooftop à la vue imprenable sur l’Est parisien, le Centre national de la danse est un lieu emblématique dont l’action est fondée sur une circulation permanente entre création, diffusion, patrimoine, formations, information et conseil aux professionnels et accès à la culture chorégraphique : un centre d’art pour la danse.


Le CN D à Lyon

Situé près de la gare de Lyon-Perrache, en bordure de la Saône, le CND à Lyon dispose de trois studios de danse, et d’une salle de réunion qui conjuguent murs anciens et qualité des aménagements pour les professionnels.

 

Le projet par les architectes

Berger & Berger
Laurent P. Berger + Cyrille Berger
Chef de projet Théo Vachon

Le CN D à Pantin a engagé à la rentrée 2016 une nouvelle pratique de ses espaces publics. Son réaménagement ouvre plus largement le rez-de-chaussée du bâtiment et oriente son accès sur la ville de Pantin et les berges du canal de l’Ourcq.

Le programme des travaux comprend le regroupement de l’accueil et de la billetterie désormais orientés vers les flux principaux dela ville de Pantin, l’aménagement d’un café-restaurant, la réalisation d’une salle flexible d’exposition, d’un espace ouvert de danse et de projection et la réinvention de la salle de lecture de la médiathèque.

Le nouveau projet pour le vaste « Palais du peuple », originellement dessiné par l’architecte Jacques Kalisz en 1972, redonne au public, aux artistes, aux danseurs et à tous les usagers une plateforme d’invention et de travail, un nouveau regard sur le mouvement et sur l’art, un autre paysage du spectacle.