Artistes en création

Ce dispositif s’adresse aux équipes artistiques de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et leur permet de bénéficier de l’accompagnement du CN D sur un projet de création pendant toute une saison.

L’équipe artistique sélectionnée bénéficie
− d’un apport en coproduction de € 10 000 maximum ;
− d’un accès privilégié aux studios du CN D à Lyon ;
− ainsi que d’un accès aux différentes activités et/ou ressources du CN D (médiathèque, ressources professionnelles, invitation à l’ERD, mise en réseau, etc.).

Artistes en création 2021-2022

Vania Vaneau

Formée à la danse au Brésil puis à P.A.R.T.S à Bruxelles, Vania Vaneau obtient une licence de psychologie à l’université Paris-8 et suit une formation de Body Mind Centering. Elle a été interprète notamment auprès de Wim Vandekeybus, Maguy Marin, Yoann Bourgeois et Christian Rizzo avec qui elle continue de travailler. De 2016 à 2020, elle est artiste associée, avec Jordi Galí, au Pacifique CDCN de Grenoble puis à ICI–CCN de Montpellier de 2020 à 2022. Leur compagnie, Arrangement provisoire, porte des projets indifféremment de l’une ou l’autre. La recherche chorégraphique de Vania Vaneau relie le travail physique avec un aspect plastique de fabrication et manipulation de matières, costumes et objets scénographiques, considérés sur scène comme des acteurs à part entière. Elle s’intéresse aux multiples strates physiques et psychiques qui composent le corps humain dans un rapport de continuité avec l’environnement naturel et culturel dans lequel il évolue et qui l’entoure. En jouant des intensités et contrastes, elle explore les frontières entre l’intérieur et l’extérieur du corps, les matières visibles et invisibles, et crée des chorégraphies composées d’une plasticité sensorielle et imagée.
En voir +

À propos de Ambre et pourpre (titre provisoire)
Après quelques années de recherche sur les strates du corps, sur l’imaginaire et la conscience, sur le lien entre l’intériorité et l’environnement, la nature et le paysage, en solo à deux ou trois, Vania Vaneau souhaite initier un nouveau projet de création. Elle souhaite commencer par une période de recherche avec un groupe de quatre à cinq interprètes, une créatrice lumière, une scénographe et une musicienne ou un musicien.
Dans ses pièces le corps dialogue souvent avec des matières telles que des tissus, du charbon, des objets, des costumes et des masques, de façon à créer une continuité entre les corps et les choses qui l’entourent en leur donnant vie. Pour ce projet, Vania Vaneau souhaite que la matière principale de relation avec les corps soit la lumière. Cette matière intangible crée autant d’espaces que d’évènements est peut-être chargée d’une forte émotivité. Son désir est d'aller chercher l’atome de lumière, les photons, l’énergie qui permet de donner vie aux êtres, la lumière qui contient les corps, les astres, les explosions, l’absence de lumière, le noir, les couleurs qu’elle diffracte, les reflets.