Aide à la recherche
et au patrimoine en danse
Programme d'aide

Dans le cadre de la politique en faveur du patrimoine et de la recherche en danse, le Centre national de la danse met en œuvre depuis 2010 un programme d'aide intitulé Aide à la recherche et au patrimoine en danse.


Appel à projets 2022

— Ouverture de l’appel à projets : 8.11.2021
— Clôture des inscriptions en ligne : 8.03.2022

— Réunion de la commission de sélection : 24.05.2022 / 25.05.2022

Objectifs

Ce programme a pour objectif de soutenir la conception, le développement et la diffusion de ressources en danse, élaborées par les professionnels du secteur. Il a pour mission essentielle la création d’outils dans le domaine de la danse, et plus largement du corps et du mouvement, pouvant servir la communauté artistique dans son évolution, et le public en général pour son information.

Cette aide doit permettre d’explorer les éléments constitutifs de la danse, d’expérimenter de nouveaux outils d’écriture chorégraphique, ou de constituer le patrimoine chorégraphique et faire vivre le répertoire, en dehors de tout objectif immédiat de production et de création de spectacle.

Le projet pourra s’inscrire dans les champs de la recherche (recherche fondamentale sur le corps et le mouvement, recherche appliquée sur l’élaboration d’un langage chorégraphique, etc.), du patrimoine (notation d’œuvres chorégraphiques, constitution d’autres ressources, etc.) ou de la pédagogie (transmission des savoirs en danse, etc.).

Cette aide doit favoriser l’élargissement du champ de la recherche, aussi bien par les sujets envisagés que les méthodologies déployées. Dans le domaine du patrimoine, elle doit s’attacher à la conservation et la documentation d’œuvres du répertoire chorégraphique français et étranger, afin de constituer, à terme, un fonds de partitions chorégraphiques de référence, pour, notamment, en faciliter la reconstruction scénique.
Toutes les esthétiques de la danse sont concernées : danse baroque, danse classique, danse contemporaine, danse(s) urbaine(s), danse jazz, danse(s) du monde, danse(s) traditionnelle(s)...
L’aide à la recherche et au patrimoine en danse est attribuée à un ou des porteur(s) de projet identifié(s) : chorégraphe(s), danseur(s), chercheur(s), auteur(s), notateur(s) du mouvement, professeur(s) de danse détenteur(s) du certificat d’aptitude, spécialiste(s) en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé ou en techniques somatiques. En cas de projet co-porté par plusieurs porteurs, ils devront indiquer la répartition (en de pourcentage) revenant à chacun·e (cf. pièces obligatoires, lettre de répartition).

 

Critères d'éligibilité

Le projet doit répondre à l’ensemble des critères d’éligibilité suivants :

a. porteur(s) du projet

1. chorégraphe, danseur, chercheur, auteur, notateur du mouvement, professeur de danse détenteur du certificat d’aptitude, spécialiste en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé ou en techniques somatiques…, ayant une expérience professionnelle reconnue dans les domaines considérés ;
2. citoyen européen ou résident en Europe.

N.B. Les personnes engagées dans des formations universitaires ou formations diplômantes ne peuvent bénéficier d’aides pour des projets correspondant à leur sujet de mémoire, thèse ou projet de fin d’études.


b. description du projet pour lequel l’aide est sollicitée

3. énonciation d’une démarche claire de recherche ou de notation, argumentée et référencée (problématique et protocole de recherche, état des lieux des travaux menés sur le sujet, descriptif de l’œuvre, ressources utilisées, phasage du projet, point actualisé des travaux menés sur le sujet en question) ;
4. singularité de la problématique, de la méthodologie de recherche, nécessité du choix de l’œuvre à noter ;
5. construction du travail en partenariat avec une équipe de recherche ou d’édition, ou dans le cadre d’une reconstruction d’œuvres de répertoire (pour la notation d’œuvres) ;
6. réalisation en dehors de tout processus direct de création ou de production de spectacle.


c. mise en valeur et rendu du projet

7. existence de partenaires institutionnels ou privés pertinents, mettant leurs compétences et leurs ressources professionnelles au service du projet (université, laboratoire de recherche, etc.) ou groupe constitué d’artistes associés ou de chercheurs, compagnie de danse ou ballet, écoles et centres de formation… ;
8. élaboration d’une synthèse et d’une ressource à destination de la communauté artistique et/ou du public ;
9. pertinence du support de la ressource constituée pour le projet (publication et communication diverse, dvd, logiciel informatique, partition, site Web, édition imprimée ou audiovisuelle...) ;
10. accès et diffusion de la ressource (modes de distribution choisis : bibliothèque spécialisée ou publique, etc.), conditions d’une diffusion libre de droits pour le CN D (médiathèque, portail…).


d. économie du projet

11. budget prévisionnel et calendrier du projet cohérents avec le projet ;
12. existence d’autres participations financières attendues en dehors de ce programme d’aide (y compris apports en nature ou en industrie provenant de partenaires privés, collectivités territoriales, etc.).

N.B. Les projets pour lesquels la demande d’aide au CN D équivaut à la totalité du budget prévisionnel ne sont pas recevables.

Pour les projets de notation concernant des œuvres de chorégraphes dont la compagnie bénéficie du soutien de l’État, une contribution financière de celle-ci est un élément d’appréciation dans l’examen de la demande. Cette contribution est impérative pour les œuvres d’un·e chorégraphe directeur·trice d’un Centre chorégraphique national et son niveau par rapport au budget total du projet de notation est un critère intervenant dans l’examen de la demande.
 

Modalités d'attribution de l'aide

Le programme d’Aide à la recherche et au patrimoine en danse est mis en œuvre par le CN D, qui effectue le versement de la subvention dans les deux mois qui suivent la commission.

L’aide peut être attribuée :
— à une personne morale (structure). Par projet, une seule structure relais, qui devra s’engager en détaillant la redistribution de l’aide au(x) (co-)porteur(s), déduction faite des éventuels frais (TVA et frais administratifs) et/ou éventuelles charges sociales ;

ou

— à une ou des personnes physiques (versée au porteur ou à chacun des co-porteurs sur leur compte bancaire personnel).

 

Commission de sélection

Sous la présidence de la directrice générale du CN D (ou de son représentant), la commission de sélection bénévole comprend :

Membres votant
— La directrice générale du Centre national de la danse ;
— le (la) délégué(e) à la danse de la direction générale de la Création artistique (DGCA) du ministère de la Culture, ou son représentant ;
— un conseiller chargé de la danse dans une direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) ;
— entre 6 et 9 personnalités du monde chorégraphique, de la recherche ou du patrimoine en danse.

Expert, membre non-votant
— Le coordinateur ou la coordinatrice du collège danse du service de l’inspection et de l’évaluation de la DGCA, ou son représentant.

En cas d’égalité des voix, la voix de la présidente de la commission est prépondérante.

Les personnalités chorégraphiques sont désignées pour trois ans par le CN D et sont renouvelables annuellement par tiers.

La commission de sélection se réunit en mai, étudie les projets proposés, s’assure de leur recevabilité par rapport aux critères d’attribution, et sélectionne les dossiers par ordre de priorité dans la limite des crédits disponibles pour ce programme d’aide. La directrice générale du CN D attribue les subventions et procède aux versements des aides. Les porteurs des projets sélectionnés par la commission sont informés par le CN D de la décision d’attribution des aides.
Le CN D met en valeur les ressources créées dans le cadre de ses missions et départements.

 

Compte rendu des travaux

Les bénéficiaires de l’aide s’engagent à :
— produire une synthèse présentant les enjeux du projet et la ressource. Cette synthèse est destinée à être publiée sur le site du CN D. Adressée au service Recherche et Répertoires chorégraphiques, cette synthèse est attendue pour le 15 décembre N+1 (pour les projets sélectionnés en 2022 : synthèses attendues le 15 décembre 2023 au plus tard) ;
— présenter publiquement et librement leur recherche, leur partition, lors des journées de présentation des projets sélectionnés. Ces journées ont lieu en janvier/février, un an et demi après la commission (pour les projets sélectionnés en 2022 : présentations en janvier/février 2024).
— déposer la ressource produite à la suite des journées de présentation au CN D.

L’aide accordée pour un projet n’est pas renouvelable sur un projet identique. Tout demandeur ayant obtenu une aide peut, les années suivantes, solliciter une nouvelle aide pour un projet différent (à la condition d’avoir rendu la ressource du projet précédent).

Tout projet présenté pour la deuxième fois mais n’ayant subi aucune modification substantielle dans son contenu et ayant été rejeté à l’unanimité par la commission, ne sera pas instruit une seconde fois.
 

Formulaire à remplir et pièces à téléverser validant l’inscription en ligne

Le dossier de demande d’Aide à la recherche et au patrimoine en danse comporte :

a. Un formulaire en ligne à remplir
des informations sur les porteurs de projet : nom, prénom, adresse et coordonnées, (numéros de téléphone, mail, adresse de site Internet le cas échéant) ;
le contenu détaillé du projet : champ, problématique et protocole de recherche ou descriptif de l’œuvre notée, ressources utilisées, phasage ;
des renseignements sur les partenaires du projet : liste, descriptif du rôle et curriculum vitae ou notice biographique brefs des membres de l’équipe du projet (chorégraphe, compagnie de danse ou ballet, chercheur, éditeur, notateur, danseurs…)
— un échéancier de réalisation des étapes du projet ;
— le rendu du projet : descriptif de la ressource produite à l’issue du projet, ses destinataires, son support, ses modes d’accessibilité prévue pour sa diffusion.

Nous vous conseillons de préparer préalablement le contenu du dossier à l’aide du modèle de formulaire sous format pdf ci-joint.

Préparez votre dossier de candidature 2022

b. Des pièces obligatoires à téléverser
copie d’une pièce d’identité du porteur de projet (le cas échéant, de chaque co-porteur) ;
curriculum vitae ou notice biographique (le cas échéant, de chaque co-porteur) précisant les recherches antérieures effectuées, ou les chorégraphies créées, ou le système de notation du mouvement utilisé et les œuvres chorégraphiques précédemment notées et/ou reconstruites ;

Dans le cas d’un projet mené collectivement, joindre :
une attestation de répartition de l’aide en pourcentage dûment signée par chaque co-porteur, et indiquant leur nom et leur adresse (une seule lettre).
budget prévisionnel du projet, incluant le montant de l’Aide à la recherche et au patrimoine en danse sollicitée et précisant les autres participations financières. Il est conseillé d’utiliser la matrice budgétaire proposé. Les démarches de recherche de financements complémentaires doivent être précisées en indiquant « demande en cours » / « obtenue » dans le budget.

Matrice : fichier pdf / fichier excel ;

— le cas échéant, une copie des conventions prévues entre les différents partenaires du projet ;
— pour les projets de notation d’œuvres : une lettre accord du chorégraphe, ou de ses ayant-droits, donnant accord pour la notation de son œuvre et le dépôt de la partition à la médiathèque du CN D ;

Dans le cas d’un versement de l’aide à une personne morale, joindre :
— dans le cas d’une association, copie de la publication au Journal officiel ou du récépissé de déclaration à la Préfecture, et numéros de RNA et de SIRET ; dans le cas d’une entreprise, extrait du Kbis ;
un relevé d’identité bancaire de la structure ;
une lettre de la structure, signée par le réprésentant légal ou la représentante légale, s’engageant à répartir l’aide au(x) porteur(s) de projet, au prorata de la répartition choisie par eux, déduction faite des éventuels frais (TVA et frais administratifs) et/ou éventuelles charges sociales, à préciser dans la lettre.

Dans le cas d’un versement de l’aide à une ou des personnes physiques, joindre :
un relevé d’identité bancaire du porteur de projet (le cas échéant, de chaque co-porteur).

Tout élément de contenu (dossiers, articles, etc.) jugé utile pour l’appréciation du projet par la commission de sélection, pourra également être téléversé.

Il est demandé de joindre tout document permettant de juger de la faisabilité du projet tels que : lettres d’intérêt ou d’engagement des partenaires institutionnels ou des collaborateurs pressentis, lettre d’autorisation d’accès à des archives, lettre d’intention d’éditeur pressenti, lettres de mises à disposition de lieux, lettres justifiant des apports financiers, etc. Il est demandé de faire parvenir au CN D toute lettre de refus ou de confirmation de ces aides sollicitées avant la tenue de la commission.

 

Dossier de candidature

Lien vers le dossier de candidature en ligne
https://fms.cnd.fr/fmi/webd/Saisie_Internet_Dispositif_Aide_Recherche

La création d’un dossier de candidature génère un code d’identification transmis par mail.
Il permet d’accéder à tout moment au dossier pour le compléter ou le modifier jusqu’à sa validation. Toutes les pièces à fournir doivent y être téléversées.

Le dossier ne sera pas validé si des pièces mentionnées comme « obligatoires » sont manquantes.

Clôture des inscriptions en ligne : 8.03.2022


Documents utiles

— Rubrique Aide à la recherche
Programmes d’aides précédents : Synthèses des projets aidés ; Résultats des programmes d’aides.