Spectacle

Ciel

Volmir Cordeiro

21.03.18 — 20:30

Hors les murs

Dans la continuité de sa pièce Inês, Volmir Cordeiro présente son premier solo Ciel (2012), dans lequel il éprouve, par une adresse directe au public, les solitudes de celles et ceux que la vie a condamnés à disparaître : ceux que l’on nomme les « marginaux ». Des apparences inquiétantes, des hommes sans nom, des corps misérables et refoulés par l’histoire, honteux et embarrassants, constituent cette parcelle d’humanité à laquelle s’attache le chorégraphe. À partir de la mémoire de mendiants, de paysans, de prostituées et de réfugiés, il tente de danser la vivacité et l’allégresse de ces corps quelconques. Il sculpte, à chaque nouvelle transfiguration, un imaginaire qui ne se fixe jamais et demeure ouvert comme un ciel.

 

Né en 1987, Volmir Cordeiro a d’abord étudié le théâtre pour ensuite collaborer avec les chorégraphes brésiliens Alejandro Ahmed, Cristina Moura et Lia Rodrigues. Il intègre la formation « Essais » en 2011 au Centre national de danse contemporaine d’Angers – direction Emmanuelle Huynh – et écrit actuellement à l’université Paris-8 une thèse sur les figures de la marginalité dans la danse contemporaine. Il a participé aux pièces de Xavier Le Roy, Laurent Pichaud, Rémy Héritier, Emmanuelle Huynh, Jocelyn Cottencin et Vera Mantero. En 2012, il signe en France un premier solo, Ciel, puis, Inês en 2014 et en mars 2015, le duo Époque, avec Marcela Santander Corvalán. Il a clos un premier cycle de son travail, composé des trois solos Ciel, Inês et Rue (créé en octobre 2015 au Musée du Louvre, en collaboration avec la FIAC) et et a créé à Brest, en février 2017, une pièce pour quatre danseurs, L’œil la bouche et le reste.