Spectacle

Ming Wong

Tales from the Bamboo Spaceship

Nouveau rendez-vous de la programmation du CN D, les conférences d’artistes mêlent moments de réflexion et performances. Imaginés par des artistes et des chercheurs, proposés en première partie de soirée, ces rendez-vous permettent d’approcher une thématique (le droit d’auteur, les relations entre l’opéra chinois et le cinéma de science-fiction...) ou de rencontrer un artiste autour des ses obsessions (la performeuse Esther Ferrer, le compositeur Tom Johnson…).
 

Ming Wong vit et travaille à Berlin. Né en 1971, il représente Singapour lors de la 53e Biennalede Venise et y remporte un prix pour Life of Imitation. Son travail est présenté au Ullens Centre for Contemporary Art à Pékin, à la Shiseido Gallery à Tokyo, à Redcat Los Angeles, au Neuer Berliner Kunstverein à Berlin, à l’Asia Pacific Triennial of Contemporary Art de Brisbane, à Performa New York, à la Biennale de Lyon, de Shanghai, Liverpool, Sydney… Ming Wong s’intéresse au cinéma et à la culture populaire comme médium d’observation d’identités en construction qui se reproduisent et circulent. Via des traductions et reconstitutions imparfaites de classiques du cinéma mondial, ses vidéos, photographies, installations et performances traquent les dérapages qui hantent les notions d’authenticité et d’originalité. Dans Tales from the Bamboo Spaceship, ou « Contes en provenance du vaisseau spatial en bambou », à la fois work-in-progress, lecture performée, histoire de science-fiction chinoise, l’intrigue prend place dans un espace intermédiaire, entre plateau et écran. Partant de ses recherches en cours sur les relations inconscientes qu’entretiennent l’opéra chinois et le cinéma de science-fiction en Chine, Ming Wong explore comment l’une des formes les plus anciennes d’art vivant au monde pourrait être utilisée pour aborder la notion de futur.

15.03.18 — 19:00

CN D Pantin
Tickets