Exposition

L’aire neuve

Tiphaine Calmettes

Ulrich von Pottenstein, Spiegel der Weisheit, Autriche, vers 1430
Ulrich von Pottenstein, Spiegel der Weisheit, Autriche, vers 1430

21.03 > 28.06.24

CN D Pantin

Quelques mètres cubes de terre et un corps. L’aire neuve est l’appellation de la remise à neuf de la surface du sol dédiée au battage du blé. Dans certaines régions, elle était faite de terre crue et se réalisait entre autres par le biais de danses qui permettaient de tasser la terre pour en faire une surface plane. Avant tout artiste plasticienne, Tiphaine Calmettes travaille la terre depuis maintenant plusieurs années. Au CN D, il ne s’agira pas de rejouer ces pratiques traditionnelles mais  d’explorer la rencontre intime et sensible d’un corps avec ce matériau, ou encore, d’aller à la rencontre de son individualité et de ses différentes formes d’agentivité.

Tiphaine Calmettes

Tiphaine Calmettes (née en 1988) vit et travaille à Paris. À travers sa pratique de la sculpture, de l’installation, et de formes performatives sous forme de repas, elle s’intéresse au rapport que nous entretenons avec notre environnement et questionne l’interdépendance entre les formes de vie et le statut de ces dernières dans notre considération des êtres animés. En s’entourant d'artisanes et artisans, et de chercheurs et chercheuses, notamment en anthropologie et histoire, elle s’intéresse à la manière dont nos modes d’être au monde peuvent être repensés en ravivant des pratiques et des savoir-faire oubliés. Elle cherche à mettre les récits en chair sous la forme d'expériences collectives.