CampingSpectacle

Kim Itoh

La danseuse malade

La danseuse malade, Kim Itoh. © Bozzo
La danseuse malade, Kim Itoh. © Bozzo

23 & 24.06.22

Maison de la culture du Japon à Paris
Tickets

Premier solo de Kim Itoh depuis dix-huit ans, cette pièce est basée sur le livre La danseuse malade que Tatsumi Hijikata, l’un des fondateurs du butô, écrivit en 1983. Un homme tombe sur un livre dans l’appartement d’un autre. Il commence à le feuilleter. Lisant à haute voix, jouant avec les mots, mais aussi de sa guitare, il se transforme en sorte de shaman. Ce processus est identique à la découverte du butô, il y a plusieurs dizaines d’années, par Kim Itoh qui, fasciné par cet ouvage d’Hijikata, devint danseur. Avec ce solo, il revient à ce moment crucial de sa jeunesse et de son parcours d’artiste.

Kim Itoh est danseur, chorégraphe, directeur de la compagnie GERO. Il devient l’élève du danseur de butô Anzu Furukawa en 1987 et fonde sa compagnie Kim Itoh & The Glorious Future en 1995. Il remporte le prix du concours international de Bagnolet l’année suivante, un prix Shuji Terayama lors des Asahi Performing Arts Awards en 2002, le Yokohama Culture Award en 2008. En 2005, il voyage à travers le monde et créé Oyaji Café. Après s’être éloigné du monde du spectacle durant dix ans, il créé en 2015 sa nouvelle compagnie, GERO. Parmi ses pièces : A Game Called Family, What Are You to Me?, Dance and talk? or Talk and dance?, Voice! Voice!Voice!. Kim Itoh  a été artiste en résidence à Kanack Hall (Yokohama, Kanagawa).