CampingSpectacle

Matija Ferlin

Sad Sam Lucky

Matija Ferlin, Sad Sam Lucky. © Nada Zgank
Matija Ferlin, Sad Sam Lucky. © Nada Zgank

20 & 21.06.22

CN D Pantin
Tickets

Une série romantique et conceptuelle : c’est ainsi que Matija Ferlin décrit « Sad Sam », quête autofictionnelle au long cours entamée en 2004. En croate, ces deux mots veulent dire « Maintenant je suis ». Après Sad Sam Revisited et Sad Sam Almost 6, et avant Sad Sam Matthäus, vu en 2021 au CN D, le performeur a créé il y a dix ans Sad Sam Lucky, rencontre imaginaire avec le poète slovène Srěcko Kosovel. Mort à tout juste vingt-deux ans en 1926, Srěcko Kosovel (dont le prénom évoque la chance en croate) est reconnu aujourd’hui comme un artiste majeur de la modernité littéraire, notamment pour ses poèmes d’inspiration impressionniste, expressionniste puis constructiviste. Dans Sad Sam Lucky, Matija Ferlin rebondit sur l’indiscipline de son œuvre. Seul en scène, avec pour accessoires une table d’écriture et des piles de papier, il propose une danse physique et turbulente. Une conversation invisible aux accents parfois mystiques, guidée par des vers qui n’ont rien perdu de leur force.

Matija Ferlin est un metteur en scène, chorégraphe et performer croate. Diplômé de la School for New Dance Development d’Amsterdam, il a vécu à Berlin et Toronto avant de revenir dans sa ville natale de Pula. Là, il travaille avec des artistes issus d’horizons variés, du théâtre à la danse en passant par les arts visuels et le cinéma. Ses œuvres, dont la série Sad Sam, ont été à l’affiche de multiples festivals internationaux ces vingt dernières années.