Spectacle

Raimund Hoghe

Canzone per Ornella

Raimund Hoghe, Canzone per Ornella © Rosa Frank
Raimund Hoghe, Canzone per Ornella © Rosa Frank

31.03 & 01.04.21

CN D Pantin
Tickets

L’art du portrait, Raimund Hoghe l’a pratiqué très tôt : avant même de croiser la route de Pina Bausch, il se fait connaître en tant que journaliste pour ses articles dédiés à des sujets connus ou moins connus. Son œuvre chorégraphique fourmille d’hommages, notamment à des interprètes. Dans Canzone per Ornella, il choisit de tirer le portrait d’Ornella Balestra, ancienne danseuse de Maurice Béjart.
Figure altière à la chevelure flamboyante, Ornella Balestra part avec lui sur les chemins de la mémoire. La voix de Pier Paolo Pasolini se mêle aux allusions chorégraphiques, d’un battement d’aile de cygne à quelques pas de cha-cha-cha. Des chansons populaires italiennes évoquent l’histoire de cette danseuse dont la carrière s’est aussi poursuivie dans son pays natal. Raimund Hoghe conçoit ses pièces comme autant d’« offrandes musicales » : ici, la rêverie laisse ressentir la manière dont les grands interprètes portent des rôles et une histoire dans leur corps, des années après leur jeunesse virtuose.

Ancien dramaturge de Pina Bausch, le danseur et chorégraphe allemand Raimund Hoghe s’impose depuis trente ans comme une figure singulière de la danse-théâtre. Ses solos et pièces de groupe, traversées par des questions telles que l’histoire, la mémoire et le poids des normes corporelles, ont fait le tour du monde. En 2019, il est nommé Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Raimund Hughe est également écrivain ; ses œuvres ont été traduites dans de nombreux pays.