Formation

Pôle ressources pour la médiation et l’EAC en danse

Analyse d’œuvres

13 & 14.05.19

CN D Pantin

Dire la danse, l’écrire, la décrire, la faire parler : comment approcher une œuvre chorégraphique, analyser le mouvement, lier le regard et l'interprétation ? À l’aide d’exemples tirés de l’histoire de la danse et de la création contemporaine, cette formation partage quelques éléments de méthode et de réflexion afin d’articuler le rapport de la danse aux mots.


Objectifs de la formation

Les objectifs de la formation ne sont pas de délivrer une vérité sur l’œuvre chorégraphique et son sens supposé, mais plutôt d’élaborer ensemble différentes manières de l’approcher à partir d’un rapport personnel au langage et au corps – à partir de sa culture, de son savoir et de son désir. En travaillant sur des œuvres, mais aussi des outils de médiation, il s’agira d’explorer la manière singulière qu’à chacun de percevoir le corps en mouvement et de tester différentes façons de la partager.


S’informer/se ressourcer
— se former aux outils d’analyse du mouvement ;
— découvrir différents outils et supports de médiation en danse ;

Mettre en pratique/expérimenter
— aborder son rapport à l’écriture et tenter de mettre en rapport manière de voir et manière de dire ;
— imaginer, tester, fantasmer des protocoles de transmission d’une œuvre chorégraphique ;

Partager/réfléchir
— mettre en commun et en résonance les expériences et les contextes de travail de chacun ;
— participer au développement et à la circulation de la réflexion sur les outils et pratiques de la médiation en danse


Intervenants

Responsable de la formation et de l’action culturelle du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne, Marie Quiblier a œuvré au développement du projet du Musée de la danse jusqu’en mai 2018. Elle est actuellement chargée de la formation des Ateliers des horizons proposée par le MAGASIN des horizons – Centre national d’arts et de cultures à Grenoble.

Ecrivain et critique de danse, Gilles Amalvi travaille aussi bien avec des institutions qu’avec des chorégraphes. Il écrit des textes sur, autour ou avec la danse : des textes qui décrivent la danse de l’extérieur, participent à son élaboration ou résonnent avec ses mouvements.

Les parcours théoriques, pédagogiques et artistiques des intervenants posent un champ d’ouverture dans le rapport du mouvement et des mots, champ qui sera expérimenté tout au long de ces deux jours de formation.

 

Programme

Les trois journées comprendront des temps de pratique, de mise en jeu, d’observation, d’analyse et de réflexion.

13.05.19

09:30 > 10:00
Accueil


10:00 > 13:00
Introduction à l’analyse d’œuvres par Marie Quiblier et Gilles Amalvi


13:00 > 14:00
Déjeuner 


14:00 > 18:00
Atelier d’écriture avec Gilles Amalvi

14.05.19

10:00 > 13:00
Atelier sur la médiation/transmission avec Marie Quiblier


13:00 > 14:00
Déjeuner


14:00 > 18:00
Atelier/restitution collective avec Marie Quiblier et Gilles Amalvi