Exposés de recherche
et de notation en ligne

13.01 > 05.02.21

CN D Pantin

Compte tenu des recommandations sanitaires gouvernementales, les activités publiques du CN D sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
Dans ce contexte particulier, les exposés de recherche sont donc diffusés en ligne, le lendemain des dates prévues à l'origine au CN D, à 14:00 et disponibles durant quinze jours.

Dix-huit projets de recherche et de notation ont bénéficié d’une aide à la recherche et au patrimoine en danse en mai 2019. Chercheuses et chercheurs, notatrices et notateurs, présentent l’avancée de leurs travaux.
Explorant des esthétiques aussi diverses que la gavotte à chaîne fermée du pays Fisel (dans les Cornouailles), les danses sacrées afro-brésiliennes (le candomblé), les qualités dynamiques et expressives du mouvement duncanien ou les fondamentaux de la danse flamenca, les uns approfondissent les connaissances historiques et géographiques des mémoires de la danse tandis que les autres expérimentent les potentialités de ses savoir-faire dans d’autres champs. Du corps dansant à la cour d’Espagne (XVIe-XVIIe siècles) à celui, improvisateur, de Steve Paxton, en passant par une analyse critique de trois concepts fondateurs de la pensée du corps et du mouvement dansé d’Alwin Nikolais, ces projets témoignent de la diversité géographique, historique, esthétique de la recherche actuelle : de l’émergence du contact improvisation en France à l’analyse de l’écriture chorégraphique de Matt Mattox, de la transmission de l’enseignement de Martha Graham à celui de la danse hip hop, de l’appellation des « danses exotiques » à celle des « danses du monde », de la constitution d’une généalogie de l’émergence de la danse contemporaine au Portugal à celle qui s’est développée dans l’Espacio Café Müller (Buenos Aires) entre 2011 et 2016.