Formation

Workshop
Yves Godin

Faire la lumière :
rêver, concevoir,
réaliser, éprouver

Cabane de Yves Godin et Alexandre Meyer à Nanterre-Amandiers, décembre 2019 © DR
Cabane de Yves Godin et Alexandre Meyer à Nanterre-Amandiers, décembre 2019 © DR

04 > 08.01.21

CN D Pantin

Notre rapport à la lumière est en apparence pauvre : médium constitutif et originel de notre rapport au monde, nous avons le plus grand mal à l'objectiver, à en parler, à définir ses caractéristiques les plus basiques, sa direction, sa quantité, sa coloration, son mouvement, sa qualité, son action sur la matière. Dans le même temps, rien de ce qui nous regarde ne fait l'économie de la lumière, que ce soit d'un point de vue symbolique, théologique, esthétique, scientifique, technique, sanitaire, ou écologique.
Dans le champ du spectacle vivant, la lumière peut être considérée comme une pratique en lien avec l'espace, le temps, le corps, le regard, autant pour celui qui regarde que pour celui qui est regardé, pour celui qui agit sur elle autant que pour celui qui est agi par elle. Matériaux vivants par excellence, la lumière et sa pratique tiennent en elles une double articulation qui leur confèrent une existence autonome en même temps qu'une capacité à créer du lien avec les autres médiums de l'acte scénique, le corps, le son, l'espace, le temps.
À travers cette formation, nous proposerons et établirons de manière concrète des outils de réflexion, de conceptualisation et d'observation, mais aussi de mise en œuvre technique, pour travailler la lumière dans le spectacle vivant. Nous nous appuierons sur différents supports – photos, images filmées, monographies d'artistes – et expérimenterons le travail avec les projecteurs. Des moments plus théoriques seront également animés par des invités choisis pour leur expertise. Ainsi, dans une démarche contemporaine, nous nous attacherons à montrer en quoi la lumière n'est pas seulement un médium d'accompagnement, mais plutôt un élément de dialogue dont les enjeux seraient d'augmenter la surface de projection qui nous est donnée à voir.
Si la lumière a une dimension immatérielle, sa pratique peut être éminemment matérielle, Faire la lumière aura pour objectif de développer, d'aiguiser le regard, la capacité à formuler des choix et de mettre en œuvre des moyens d'agir.

Créateur lumière, Yves Godin collabore au début des années 1990 aux projets de nombreux chorégraphes, musiciens et plasticiens. Sa démarche porte sur l'idée d'une lumière non dépendante de la danse, de la musique ou du texte, mais qui puisse entrer en résonance avec les autres composantes de l'acte scénique, en travaillant autour de deux axes principaux : la perception de l'espace et du temps, et le tissage de liens en réseaux, plus ou moins anachroniques avec les autres natures en présence (corps, sons, pensée, temps). Aujourd'hui dans les champs de la danse, de la performance, du théâtre et de la musique, il collabore pour la lumière et/ou la scénographie principalement avec Olivia Grandville, Boris Charmatz, Vincent Dupont, Thierry Balasse, Pascal Rambert, Jonathan Capdevielle et Gisèle Vienne. Parallèlement, Yves Godin crée des installations et des évènements sur et autour de la lumière. Avec Point d'orgue, dispositif pour 1000 bougies, il invite des artistes d'autres champs à investir son installation, principe de rencontre qu'il développe autour d'autres dispositifs – opéra Ampérique et Jardin des Leds. Il travaille actuellement avec le musicien Alexandre Meyer au développement d'une structure/installation visuelle et sonore : Cabane.

Public
Chorégraphes, metteurs en scène, créateurs dans les différents champs artistiques, justifiant d’expériences professionnelles de création.

Objectifs
– Acquérir des outils de réflexion, de conceptualisation et d’observation pour la création de lumières dans un projet artistique ;
– Développer ses capacités de compréhension et d’analyse de la lumière en tant qu’élément de dialogue entre les différentes composantes du spectacle ;
– Acquérir des compétences pratiques et techniques ;
– Être capable de formuler des choix et de trouver les moyens d’agir.

Moyens et méthodes
– Le stage associera approche théorique et pratique ;
– Différents supports seront utilisés : photos, images filmées, monographies d’artistes ;
– Des temps de pratique et d’expérimentation technique des projecteurs seront mis en œuvre ;
– Des moments théoriques seront animés par des invités choisis pour leur expertise.