Recherche

Colloque international
Danses et rituels

08 > 10.04.21

CN D Pantin
Annulé

Peut-on appréhender la danse comme un rituel ?
Comment crée-t-on des actes ritualisés dans les pratiques dansées ?
Quelles sont leurs qualités, leurs singularités ?
Quels effets produisent-ils ?
En quoi la référence au rite peut-elle éclairer, modifier ou déplacer les pratiques de danses ?

Ce colloque international propose d’explorer les différentes manières dont le rituel interroge les processus de création, de transmission, de mise en scène et d’exécution des danses, qu’elles soient désignées comme danses contemporaines, danses urbaines, danses de rue, danses de société, danses de bal, danses cérémonielles ou autrement encore. Au-delà des similitudes ou des différences identifiables entre actions rituelles et actes dansés, et en tenant compte des conditions sociales, historiques et culturelles qui président à leur réalisation, se pose la question de ce que « sont » et ce que « font » concrètement les rituels identifiés et créés par les chorégraphes, les pédagogues, les danseurs et les danseuses, professionnels comme amateurs. Où, quand, qui la danse transforme-t-elle ? Comment devient-elle une
« puissance d’agir » ?
Au cœur de nombreux débats anthropologiques, théologiques et philosophiques, les notions de rituel et rite renvoient encore aujourd’hui implicitement à un ensemble d’actes prescrits et répétés, reconnus et admis par une communauté de personnes. Appréhendé tantôt à travers ses dimensions symboliques, ses fonctions, tantôt à partir de son cadre d’action ou ses modalités interactionnelles, le rituel et son identification restent problématiques. L’objectif du colloque n’est pas de débattre de ces enjeux théoriques ni de traiter des contextes rituels dans lesquels la danse apparaît : il s’agit plutôt de chercher à saisir comment et pourquoi certaines façons de fabriquer et de montrer la danse sont associées, par ceux et celles qui les pratiquent et/ou qui les regardent, à des rites.
Le colloque souhaite aborder des points de dialogue et de friction entre des perspectives hétérogènes issues tant du monde artistique que scientifique, en restant centré sur les pratiques dansées. À l’heure où nos relations au monde sont profondément interrogées, où nos gestes tendent à se réinventer, cet événement sera également l’occasion de se (re)lier autour d’une thématique qui appelle à penser et se mouvoir ensemble. Il invite les participants et participantes à intervenir à travers des modalités diverses, alternant des formats de différentes durées et potentiellement performatifs.

 

Jeudi 8 avril

Session 1 / Le rituel (tout) contre la danse


15:45
Raphaël Blanchier (France)
Tsatsal : un geste rituel dans la danse ?

16:15
Hiié Sauma (États-Unis)
“A ballet is a ritual”: On Jerome Robbins’ Creative Process

17:00
Marc Lawton et Alberto del Saz
(France et États-Unis)
Nikolais et Liturgies : un rituel abstrait américain

18:00
Raphaël Preux et Enora Rivière (Canada)
De Nijinski à Monkman : troubles dans le rituel


Atelier
19:15 > 20:30
Matthieu Bouvier (France) et Loïc Touzé (France) Faire une danse mantique

Projection
20:00
Ciné 104, Pantin


Vendredi 9 avril

Session 2 / Rites, seuils, révélations

10:00
Ann R. David (Royaume-Uni)
Sinibaldo De Rosa (Royaume-Uni)
Wayland Quintero (Hawaï, États-Unis)
Chi-Fang Chao (Royaume-Uni)
Csilla Konczei (Roumanie)
Revelations of moving bodies: global ethnographic studies on dances in rituals

12:00
Roxane Favier de Coulomb (France)
La danse des « Revenants » du culte d’Egúngún : mise à contribution du corps et des sens à travers les arts du spectacle et les performances religieuses

12:30
Anne-Sophie Riegler (France)
Du recours au rituel pour vivre et penser la transe émotionnelle dans la danse flamenca


Session 3 / Passages en scènes

14:30 > 15:30
Conversation avec Susan Buirge (Japon) et Elsa Wolliaston (France)

15:45
Gabriel Domenech Gonzalez (Espagne)
Inès Guégo Rivalan (France)
Rituel(s) et danse dans la filmographie
de C. Saura dans la trilogía flamenca (Bodas de sangre (1981), Carmen (1983), El amor brujo) (1986) et Salomé (2010) : effets d’un regard construit sur le flamenco


16:45
Kamnoush Khosrovani (France)
Un rituel dansé pour un apprentissage du (dé)voilement

17:45
Michel Lestrérhan (France)
Brigitte Prost (France)
Haridas Kurupp (Inde)
Parcours d’un rituel imaginaire. D’un culte indien, le Kalam Eruttu, à une création contemporaine, Kalam/Terre

18:45
Luna Paese (Italie/France)
Le rituel dans Circle the mountain d’Anna Halprin

Atelier
19:30 > 20:45
Matthieu Bouvier et Loïc Touzé
Faire une danse mantique

Performance
20:00
Anne Collod / Anna Halprin
Trois scores des années 1960


Samedi 10 avril

Atelier
9:30 > 10:45 
Matthieu Bouvier et Loïc Touzé
Faire une danse mantique


Session 4 / Gestes efficaces

11:00 
Corinne Frayssinet-Savy (France)
Les mythologies du rituel selon Israel Galván

11:30
Laura Fanouillet (France)
Martin Givors (France)
Marquer le temps : entraînements, tournées, numéros

12:30
Léa Andréoléty (France)
Les gestes du soin : de la routine vers la performance des rituels


Session 5 / Lutter en danse

14:30
Milena Gallardo (Chili)
Tania Medalla (Chili)
Daniela Guzman (France)
“Una danza que no deja de preguntar” : rite, gestuelle et mémoire dans la Cueca Sola (Chili 1978-2019)

16:30
Andrea Zardi (Italie)
The ritual of Clubbing: Dance as a “subversive edge” in social practice

Performance
18:00
Frédéric Nauzyciel
MARCHING BAND PANTIN PROJECT — Un rituel post-modern