Spectacle

Ballet de l’Opéra de Lyon

Danser encore

Danser Encore © Emilien Armandon
Danser Encore © Emilien Armandon

16 > 18.12.20

CN D Pantin
Tickets

Danser encore : derrière cet énoncé – qui nous rappelle la situation fragilisée de la danse en temps de crise, ainsi que la nécessité vitale des corps dansants à créer du mouvement – se lit le désir de la nouvelle directrice du Ballet de l’Opéra de Lyon, Julie Guibert, de mettre en avant la singularité des trente interprètes de la compagnie. Au fil d’un dialogue avec les hommes et les femmes qui la composent, ce pro- gramme propose une série de solos orientés par la question « à quoi tient le désir de danser encore ? » Et avec quels chorégraphes cons- truire le ballet de demain ? Dans cette rencontre entre un interprète et un chorégraphe s’invente un nouage unique, où s’expose la fragilité, la légèreté, la densité, le relief de chaque interprète – ce qui traverse ses gestes, l’élan de son désir de danse. Pour ce deuxième temps de visibi- lité du projet, le CN D propose de découvrir les solos écrits par Jone San Martin, Mercedes Dassy, Bintou Dembélé, Marcos Morau, Adrien M & Claire B, dansés par Julia Carnicer, Maeva Lassere, Merel Von Heeswijk, Noellie Conjaud et Tyler Galster : cinq solitudes habitées, reflétant la diversité foisonnante des écritures contemporaines.

Depuis plus de vingt ans, la compagnie du ballet de l’Opéra de Lyon constitue un vaste répertoire reflétant la diversité de la danse aujourd’hui – des pionniers de la danse moderne et postmodern dance (Merce Cunningham, Trisha Brown) jusqu’à la radicalité des écritures du présent (Jérôme Bel, Alain Buffard, Mathilde Monnier). Composé de trente danseurs et danseuses de formation classique orientés par les techniques contemporaines, le ballet, aujourd’hui dirigé par Julie Guibert, poursuit son travail de défrichage – entre conservation du répertoire et exploration des écritures contemporaines les plus exigeantes.