Association, comité d'entreprise, enseignant d'université, relais du champ social...

Le CN D crée chaque saison des projets singuliers permettant de découvrir l’univers de la création artistique contemporaine. Imaginés en relation à nos activités (patrimoine, architecture, spectacles, rencontres…), ces projets sont construits autour des intérêts ou objectif pédagogique du partenaire.

 

Janvier > juin 2019

Le CN D développe de nombreux projets en lien avec l’enseignement supérieur et accompagne régulièrement des résidences et workshops de formations universitaires diverses (danse, architecture, dramaturgie, paysage…), afin de permettre aux étudiants de bénéficier de ses ressources et de sa programmation. Rencontres avec des artistes, rencontres métiers, ateliers de pratique, médiation liée à une thématique, sensibilisations aux spectacles ou aux expositions : ce dialogue entre une institution culturelle et des formations supérieures permet d’introduire au cœur même de leur formation la relation entre la danse et les autres disciplines : architecture, paysage, image, écriture.

École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, Lycée Eugène Delacroix de Drancy, École nationale supérieure de paysage de Versailles, Master création littéraire de l’université Paris-8 Saint-Denis, Master danse de l’université Paris-8 Saint-Denis, Lycée polyvalent des métiers de l’horticulture et du paysage de Montreuil, Licence Staps de l’université Paris-13 Villetaneuse, université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, Institut français de la mode, Parsons Paris, ESMOD-ISEM, École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine.

Masters en résidence 

Depuis trois ans les étudiants des masters Recherche en Danse et de Création littéraire de l’université Paris 8 – Saint-Denis ont pris leur quartier au CN D afin de croiser leurs cours avec l’ensemble de nos activités dédiées à la danse : artistes associés, ressources, spectacles, expositions… 

Dans le cadre de cette résidence, le CN D accueille la deuxième rencontre du colloque Arts, écologies, transitions du 16 au 18 mai 2019. Le projet Arts, écologies, transitions. Construire une référence commune, dans le cadre duquel ont lieu ces rencontres, souhaite accompagner certaines évolutions notables qui surviennent actuellement dans le champ des arts ainsi que dans le champ des discours théoriques sur l’art et qui, récusant l’enfermement de ce dernier dans la sphère du « surplus civilisationnel », sont à l’écoute de questionnements découlant des crises écologique, économique, sociale ainsi que de la crise des représentations que nous traversons. Nous proposons d’utiliser la notion de transition – bien connue dans la sphère de l’écologie politique – pour aborder des évolutions qui ne relèvent pas des mutations ou ruptures qu’il est d’usage d’étudier dans l’art moderne ou postmoderne : ces mutations et ruptures sont davantage d’ordre formel, alors que les transitions dont il est question ici peuvent même aller jusqu’à redéfinir la notion d’art.

Programme du colloque